Snack & Slow : vos alliés de la communication digitale

Cela fait maintenant quelques années que nous entendons la même musique : l’internaute ne prend plus le temps de lire, l’internaute est sur-sollicité, l’internaute ne passe que quelques secondes sur vos pages… Alors est né le concept de snack content : des contenus avalés en un coup d’œil à l’image des GIF ou des infographies. L’image, qu’elle soit statique ou en vidéo, était considérée comme le contenu roi des réseaux sociaux. Mais depuis quelques mois, nous voyons la prose renaître de ses cendres avec l’apparition du Slow content : des contenus travaillés, qui se lisent en quelques minutes et non plus en quelques secondes. Je vous explique tout !


Le snack content


Plus connu que son camarade, le snack content est ce que vous voyez quotidiennement sur vos réseaux sociaux, tout simplement. C’est une technique utilisée et réutilisée par toutes les entreprises et professionnels souhaitant gagner en notoriété sur les réseaux sociaux.


Alors à quoi ça ressemble concrètement ?


- Un GIF : quelques images qui se succèdent rapidement, compris en 1 ou 2 secondes.

- La courte vidéo : vous les avez déjà vues, souvent à l’occasion du nouvel an, ou des anniversaires d’entreprises, ces vidéos ne durent que quelques secondes.

- Une infographie : on met en schéma des données parfois complexes, permet de comprendre une étude approfondie en quelques secondes.

- Le mème, simple, drôle et efficace.

- Le post textuel, le plus classique mais pas pour autant le plus simple, l’important est de capter l’attention des utilisateurs.


Oui mais voilà, trop de snack, tue le snack. Il est important de garder à l’esprit l’objectif de votre publication. Il ne suffit plus aujourd’hui de suivre son marronnier et de publier tous les jours pour être lu. Et d’ailleurs les algorithmes le prouvent. Il s’agit d’être innovant et surtout de donner un sens à ce que l’on poste. Le snack content a encore de très longs et beaux jours devant lui, tant que l’on garde cette seule phrase en tête : PENSER SMART.


Le slow content


Face à cette indigestion de contenus dynamiques, rapides, courts et parfois même vide de sens, de nouvelles créations ont émergé sur la toile. Et c’est avec plaisir que nous pouvons aujourd’hui lire de nombreux articles sur linkedin, assister à des webinars ou encore écouter des podcasts qui sortent de l’ordinaire.

Comment faire du slow content ? en se focalisant sur la qualité du rendu, et non sur la quantité. On prend le temps d’approfondir un sujet, d’étudier les statistiques d’un marché, d’explorer plusieurs sources. Les articles de blog sont un très bon exemple de slow content. Alors certes, l’exercice est plus difficile, le rythme de publication est ralenti, mais finalement, quel bonheur !


Où publier son contenu travaillé ?

- Sur tous les réseaux sociaux, sauf peut-être Twitter. Pensez à étudier tous les formats : l’article, le post long, la vidéo, le livre blanc, le webinar, etc.

- Sur le site de votre entreprise. Créez un blog sur votre site et publiez vos articles en respectant quelques règles de SEO, c’est l'un des meilleurs moyens d’améliorer votre référencement naturel.

- Sur votre blog. Nous sommes nombreux a avoir passé le cap, le blog est un super moyen de laisser parler votre plume librement. De plus, il sera une vitrine de votre talent et de votre expertise pour vos futurs entretiens professionnels.


Le Snack & Slow content : amis ou ennemis ?


Les deux concepts sont difficilement comparables, et donc nous ne pouvons pas vraiment les mettre en opposition. Le Snack content représente une typologie de contenu alors que le slow content est plutôt une façon de faire un contenu, une démarche. Une fois que l’on a compris cette subitilité, il est alors possible de passer à l’étape suivant : inclure le slow dans le snack. Je m’explique …

Les recherches approfondies et le temps passé sur un sujet peut se traduire par des posts rapides à consommer mais qui ne sont absolument pas dénués de sens. Ils peuvent par exemple être publiés sous format de courtes vidéos en suivant un planning éditorial travaillé et bien préparé à l’avance. L’univers de la culture a l’habitude d’utiliser ces nouvelles méthodes de communication, comme par exemple la Bibliothèque nationale de France. Son compte Instagram nous donne accès à un patrimoine historique et littéraire.



Vous l’avez compris, le snack et le slow peuvent se lier comme se délier. Vous pouvez utiliser l’un, l’autre ou les deux. Le tout est de penser sa stratégie éditoriale en amont en communiquant de façon responsable tout en gardant en tête de donner du sens à son contenu. Finalement, en alliant ses deux concepts, nous créons tous : le smart content.

J'envoie aussi des newsletters :)

© 2020 by Victoria Tempez. Proudly created with Wix.com.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now